Blog, l’envers du décor

Par Clémence 11 novembre 2018

Partager cet article :

IMG_1743

 

Ma copine Hélène vient de publier sur Les Petites Berniques, un article qui détaille un peu comment nous fonctionnons rapport au blog et à ses impératifs. Je le rappelle encore mais cette activité est entièrement bénévole et nous nous occupons de la rédaction et de la gestion des réseaux sociaux en plus de nos activités professionnelles. Il en est évidemment de même ici, sur cet espace qu’est La Nazairienne et j’avais à coeur d’y apporter aussi ma petite pierre à l’édifice ^^.

Le choix des articles

Clairement cela se fait au feeling, selon l’humeur et l’envie ! Je reçois chaque semaine un certain nombre de messages pour découvrir tel produit, tel  lieu, telle initiative… Et même si le projet ou produit en question peut m’intéresser, si je n’ai pas de temps à y consacrer, il passe souvent à la trappe ! D’une manière générale, je porte mon choix lors de la visite impromptue d’un nouveau commerce ou lors d’une rencontre inopinée avec un créateur ou artisan. Bien sûr si un.e ami.e me recommande une personne, je vais plus facilement m’intéresser à ce qu’il fait et c’est souvent comme cela qu’un article nait. Après, comme la ligne éditoriale du blog est de ne parler que de choses positives, je ne veux évidemment pas « taper » sur  un établissement qui ne m’a pas plu, ce blog n’a pas vocation à nuire ou à servir d’instrument de vengeance, donc je préfère taire les mauvaises expériences ! 

20180613_150557

L’Office Coffee

 

Sponso et partenariat

Jusqu’à présent je n’ai jamais été rémunérée pour écrire un article sur ce blog. Je pense que le fait d’être payée fausse forcément le propos ! Si on adore réellement le produit ou commerce en question pas de souci mais comment le lecteur pourrait-il faire la différence entre un avis objectif et un avis influencé parce que rémunéré ? Pour le moment, ce blog est mon espace de liberté parce que justement il n’est pas une source de revenus, donc pas de pression ! En revanche quand je parle dans un article d’un créateur, il n’est pas rare qu’en retour ce dernier m’offre un petit quelque chose, comme Estelle qui m’a offert des biscuits de sa biscuiterie mais cela n’est pas systématique ^^. Je ne demande rien en retour mais garde le choix de publier ce que je veux ! Dans un cadre plus pro, on me demande aussi souvent d’intervenir sur des sujets axés tourisme ou réseaux sociaux et je suis généralement sollicitée par de grosses structures. Or ces interventions ne sont pas rémunérées alors en gros, on me demande de prendre sur mon temps de travail au moins 5 heures (le temps de préparer + la présentation orale), de me déplacer et merci au-revoir ! Autant vous dire que je refuse désormais ces propositions… 

 

Rencontres, réseau

Je reçois énormément de mails pour qu’on se rencontre. Cela peut venir de la part de nouveaux habitants, un peu perdus à Saint-Nazaire, ou de personnes souhaitant me présenter leur activité. Au début j’avais tendance à dire oui mais je me suis vite aperçue que ça me prenait un temps fou ! Et puis certaines personnes (minoritaires hein) étaient dans l’attente que je leur fournisse tout un tas de contact. Bien sûr si je peux aider je le fais, mais la forme et la manière de me solliciter là-dessus ne sont pas toujours adroites ! Je me souviens avoir reçu un message d’une attachée de presse qui souhaitait que je lui envoie mon fichier presse alors que je ne l’avais jamais même rencontré. Mon petit « réseau », je me le suis construit toute seule, en participant à des projets locaux, à des soirées autour de l’entreprenariat, en initiant moi-même des rencontres… Tout le monde en est capable ! Plus récemment encore, j’ai eu une expérience fâcheuse avec quelqu’un qui m’a fréquenté parce qu’il pensait que je pouvais lui faciliter l’accès à certaines personnes de la mairie… Ce n’est pas un cas isolé, ma présence sur les réseaux sociaux fait que certains me voient comme une opportunité professionnelle mais les gens qui me connaissent savent que je ne parle pratiquement jamais de cette activité qu’est le blog. Je me présente en tant que « Clémence », rédactrice free-lance, point barre. Si on vient à m’en parler, j’ai tendance à me fermer et à éluder les questions, pour moi cela reste un loisir comme d’autres jouent au tennis ! 

 

Soirée des Nazair'Elles. Sept 2016

Soirée des Nazair’Elles. Sept 2016

 

Gestion de La Nazairienne

J’ai un retard phénoménal sur les réponses aux messages que l’on m’envoie ! Sur les réseaux sociaux, je gère seule les comptes de « La Nazairienne » et de « By La Nazairienne » (la marque) et en reçois donc sur FB, Twitter, Instagram, le tout multiplié par 2 ainsi que via le formulaire de contact ! Généralement si je vois le message en direct, j’y réponds de suite mais si je le découvre à un moment où je suis en plein travail, j’ai tendance à le mettre de côté… Dans tous les cas, j’essaye de faire au mieux et même si ça prend du temps, je réponds toujours aux messages ! Quant à la régularité des articles, elle est aléatoire ! J’ai des phases ou je n’ai pas du tout d’inspiration ou d’envie de publier et d’autres ou je vais écrire 3 articles à la suite. Ici, c’est vraiment une parenthèse créative et récréative pour moi, j’écris sans contraintes, sans relectures souvent, je n’ai de compte à rendre à aucun « patron » et c’est ce qui me plait ! 

 

Le meilleur pour la fin 

Honnêtement, on pourrait penser que je me plains mais le blog et tout ce qui en a découlé sont une grande source de satisfaction ! J’ai pu rencontrer des Nazairiennes et Nazairiens au top et certains sont devenus des ami.e.s. Je suis toujours un peu émue quand je fais un marché de noël ou une vente de voir que vous êtes bien souvent à fond dernière ma petite activité. Les photos des produits portés aux 4 coins du monde sont aussi super motivantes ! À vrai dire, c’est la raison principale pour laquelle je continue, je me dis que la « rencontre » s’est faite avec des gens dans la même optique que moi : partager des instants positifs et se rire des a priori d’une ville pas toujours glamour mais où il y a de l’amour malgré tout 🙂 

102dfb4b-2582-4407-ba1b-2a21e26babbf

 

N’hésitez pas à aller consulter l’article d’Hélène qui est complémentaire à celui-ci ! 

 

 

 

Partager cet article :

Autres publications

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *