J’ai testé la place du Commando !

Par Clémence 13 juin 2018

Partager cet article :

IMG_3478

La vue de la terrasse du restaurant La Plage

 

Enfiiiiin !!! Après 2 ans de travaux, la place du Commando, située au bout du front de mer du côté des « jeux en bois », commence à prendre forme ! Le restaurant La Plage et le Bar Iodé viennent d’ouvrir leurs portes et j’ai pu y déjeuner pour le premier, prendre des photos pour le second 🙂

 

 

Restaurant la plage

 

IMG_3469

IMG_3477

 

Une terrasse surélevée qui s’avance vers l’océan, une structure en verre qui permet à la lumière d’inonder les lieux… Une décoration travaillée mêlant éléments contemporains (une partie du sol est un écran qui diffuse des images) et matériaux classiques (abat-jour en filet de pêche, velours, bois…), une carte qu’on consulte sur tablette numérique, des plats classiques mais avec un twist moderne (tartare de thon avec un sorbet au citron, fish & chips « pimpé », ceviche de bar au yuzu…), un service souriant et agréable… À première vue La Plage a tout bon ! En tout cas, j’apprécie vraiment cette nouvelle offre qui apporte un sacré vent de fraîcheur sur notre côte. On peut comparer l’établissement à ce qu’on trouve baie de Pornichet-La Baule comme « Nina à la plage » ou « La Villa ». La comparaison ne s’arrête pas là puisque les prix sont à peu près équivalents et c’est sans doute, un des points qui mettra d’accord les éventuels détracteurs. Personnellement, je ne ne suis pas étonnée des tarifs puisqu’on paye le « cadre » face mer et la décoration qui va bien mais ça ne deviendra pas une cantine hebdomadaire.

IMG_3497  IMG_3489  IMG_3485

 

Je suis curieuse de savoir si le restaurant va rencontrer son public Nazairien puisque je pense que c’est la 1ère fois qu’on voit ce genre d’établissement ouvrir à Saint-Nazaire. Personnellement, j’apprécie énormément que l’offre en ce domaine se diversifie en ville, « upgrade » un peu les codes assez modestes et classiques. Le risque étant bien sûr qu’à long terme, Saint-Nazaire se mue en station balnéaire élitiste, impersonnelle, où le touriste est roi. Bon pour le moment nous en sommes encore assez loin malgré le projet d’hôtel 4 étoiles à l’usine élévatoire ^^

IMG_3502  IMG_3475

 

Bref, je vous invite vraiment à découvrir ce nouveau lieu qui ne ressemble à rien de ce qu’on a pu connaître jusqu’à présent ici. On sent que de réels efforts -que ce soit dans la carte ou la décoration- ont été faits pour proposer justement un endroit différent, qui se démarque des autres établissements environnants.

 

Les plus : la vue, la structure en verre permet une vue à 360°, les bouées accrochés au plafond,  la carte des plats qui change très régulièrement, le service très agréable, breizh cola power 🙂

Les moins : les tarifs (notamment pour les desserts qui avoisinent les 9-10 euros), les tablettes tactiles peut-être pas adaptées à toutes les tranches d’âges, pas de menu « enfant » à première vue

Pour réserver : 02.40.45.27.74

 

 

Le Bar iodé

 

IMG_3519 2

 

Sur cette même Place du Commando, le Bar Iodé a ouvert ses portes aujourd’hui, mercredi 13 juin ! C’est également un restaurant qui propose principalement des fruits de mer (d’où le nom) et quelques salades et oeufs cocottes. La carte des boissons est très large, tout comme la terrasse 😉 Petit coup de coeur pour les quelques fauteuils extérieurs bleu Majorelle et j’ai hâte de pouvoir tester le homard façon burger. La décoration intérieure est sobre, classique, minimaliste mais dans l’air du temps. L’endroit semble idéal pour déguster un plateau de fruits de mer face mer 🙂 La seule chose que je ne comprends pas concerne la provenance des poissons et crustacés, achetés certes en criées mais à Concarneau et Roscoff alors que nous avons ici celles du Croisic et de La Turballe. Il y a peut-être une explication logique et pratique à cela, auquel cas n’hésitez pas à laisser un commentaire !

IMG_3512  IMG_3515

 

IMG_3516

 

Voilà pour les 2 premiers lieux à avoir ouvert Place du Commando, le 3ème établissement devrait ouvrir le 6 juillet, ce sera un bar à bières nommé « La baleine déshydratée », tout un programme ^^. En septembre, on trouvera également un Barapom qui proposera des crêpes et galettes (il y en a déjà un à la Baule et au Pouliguen).

 

 

Partager cet article :

Autres publications

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brulport françoise 13 juin 18 17:07:39

Merci pour vos infos...,des passionnes de venir habiter à St Nazaire ( prevu pour ds les 4 ans maxi ). On avait repere ce bar resto lors des gdes marees....oui St Naz de plus en plus attirante....
Cordialement Francis et Françoise

Jean philippe 14 juin 18 21:15:04

Le patron du bar iodé a déjà un resto similaire en Bretagne et il est issu d'une famille de mareyeurs bretons. C'est sans doute l'explication.

Roger 15 juin 18 13:37:13

bonjour,
etes vous sure qu'ils souhaitent que leur numéro soit publié ?
j'ai appelé pour réserver , je me suis fait envoyer promener comme quoi il n'avaient pas le temps (et tutoyé au passage...).

Le brec 21 juin 18 14:28:16

Cadre très sympa
Pour un midi service trop long
Plats classiques mais bons
Desserts pas tres recherchés café gourmand que des gateaux😩

Muriel nafa 02 juillet 18 15:08:10

Hier dimanche 1er juillet, à 18h30, nous nous (soit 5 adultes) sommes vus refuser l'entrée de La Plage sous prétexte que le serveur devait préparer ses tables pour le service du soir. Au même moment, il a refusé deux autres groupes de 3 et 5 personnes. La salle intérieure était vide et l'extérieur pas complet. Il est clair qu'à se rythme il n'aura plus de clients et tout le temps pour dresser ses tables qui ne serviront à rien !
En tout cas nous n'y retournerons ! C'est bien dommage pour St Nazaire qui avait besoin d'un peu de sang neuf pour bouger.

Pierre l. 04 juillet 18 10:51:57

Merci pour votre publication très sympa!
J'aimerais revenir sur un point noir remarqué il y a déjà 6 ans lors de mon arrivé à Saint-Nazaire...
Vous dites: "Le risque étant bien sûr qu’à long terme, Saint-Nazaire se mue en station balnéaire élitiste, impersonnelle, où le touriste est roi. Bon pour le moment nous en sommes encore assez loin"... ça c'est clair et net!
Pour faire de cette ville industriel une destination touristique digne de ce nom. C'est-à-dire avec un flux de touristes qui vient et revient, en parle en disant du bien, c'est loin d'être gagné.
Malgré les bonnes idées et de gros efforts consentis avec entre autres la réalisation d'un superbe front de mer, pour moi un des plus gros points noirs qui n'a pas évolué c'est l'odeur fortement désagréable qui émane de l’usine qui transforme le tournesol en produisant également des protéines végétales au service de la nutrition animale.
Une odeur répugnante et dissuasive pour le tourisme tout au moins régulier, cette belle odeur était présente lors du premier week-end d'ouverture des premiers restaurants de la place du Commando.
Pas très engageant pour des touristes qui cherche des destinations balnéaires aux odeurs iodées et non pestilentielles.
Sommes-nous beaucoup à se demander si le maire et les conseillés en sont conscients?
L'impacte de cette nuisance pourrait avoir des répercussions sur la fréquentation touristique et faire stagner le flux attendu, les commerçants ayant investi arriveront-ils à perdurer? Nous aurons une première réponse dans les 3 ans...

Airie 07 juillet 18 09:28:55

Bizarre mon commentaire sur les mauvaises odeurs d'une usine bien connu des Nazairiens a disparu! Comment-ça se fait? Est-ce une erreur? Un sujet dont il ne faut pas parler? à moins d'avoir été trop précis et dérangeant!
je le replace donc à suivre au cas ou ce serait une erreur...! à moins que certaines vérités ne soient pas bonnes à dire (lol)

Pierre l. 07 juillet 18 09:30:01

erreur sur mon nom au message d'avant désolé

Merci pour votre publication très sympa!
J'aimerais revenir sur un point noir remarqué il y a déjà 6 ans lors de mon arrivé à Saint-Nazaire...
Vous dites: "Le risque étant bien sûr qu’à long terme, Saint-Nazaire se mue en station balnéaire élitiste, impersonnelle, où le touriste est roi. Bon pour le moment nous en sommes encore assez loin"... ça c'est clair et net!
Pour faire de cette ville industriel une destination touristique digne de ce nom. C'est-à-dire avec un flux de touristes qui vient et revient, en parle en disant du bien, c'est loin d'être gagné.
Malgré les bonnes idées et de gros efforts consentis avec entre autres la réalisation d'un superbe front de mer, pour moi un des plus gros points noirs qui n'a pas évolué c'est l'odeur fortement désagréable qui émane de l’usine qui transforme le tournesol en produisant également des protéines végétales au service de la nutrition animale.
Une odeur répugnante et dissuasive pour le tourisme tout au moins régulier, cette belle odeur était présente lors du premier week-end d'ouverture des premiers restaurants de la place du Commando.
Pas très engageant pour des touristes qui cherche des destinations balnéaires aux odeurs iodées et non pestilentielles.
Sommes-nous beaucoup à se demander si le maire et les conseillés en sont conscients?
L'impacte de cette nuisance pourrait avoir des répercussions sur la fréquentation touristique et faire stagner le flux attendu, les commerçants ayant investi arriveront-ils à perdurer? Nous aurons une première réponse dans les 3 ans...

Pierre l. 07 juillet 18 09:37:04

avec mes excuses sans doute un beug du site mon message et réapparu désolé.
Bon week-end à toutes et tous
Pierre

Montassier 28 juillet 18 13:02:52

Malgré cette nouvelle offre nazairienne, il est navrant que l'on ne puisse toujours pas manger un moules/frites dans le centre de Saint-Nazaire un dimanche soir (pourquoi le bar iodé n'en propose-t-il pas ? plat trop "populaire" peut-être ?). Pour en manger un, il faut "s'exiler" dans les restaurants ou cafétérias en périphérie avec le manque de convivialité que cela suppose. Sans compter que tous les restaurants en ville sont fermés le dimanche soir. Nous avons pourtant le Transat qui répondrait bien à ce type de prestation, mais il ferme à 18 h le dimanche ! Messieurs les investisseurs, il y a peut-être un créneau à prendre. Je vous conseille d'aller faire un tour sur l'estacade du Pouliguen ou dans la brasserie située dans le centre de la Bernerie ; ces établissements refusent du monde. En fait, c'est ce qui manque à St Nazaire ; une brasserie avec une grande terrasse extérieure située dans un lieu sympa (pourquoi pas au Petit Maroc ?), avec une restauration simple et à des prix accessibles à tous. Et qui deviendrait même en hiver LE LIEU où il faut être. A méditer ?