Kelly, la Bauloise qui bouge les regles

Par Clémence 22 juin 2018

Partager cet article :

32563474_2045345675787600_3622354299092205568_n

 

Kelly Garel a 30 ans, nous avons toutes deux été élèves au lycée Grand-Air de La Baule et elle se bat aujourd’hui pour opérer une sacrée révolution dans l’univers de la protection hygiénique féminine… Le sujet peut être sensible pour certaines personnes, je n’aime pas spécialement l’aborder non plus -qui plus est sur un blog- mais j’admire sincèrement son idée et son ambition parce qu’il « en faut » pour se lancer dans un tel pari. Et puis son discours est tellement posé et plein de sens qu’il aurait été dommage que je me prive d’en parler par pudeur ou honte. [Bien que la tendance sur les réseaux sociaux soit au « free nipple », à « laisse ta pilosité s’exprimer », à la démocratisation massive de la sphère féminine corporelle, chacun.e devrait être libre de s’exprimer ou NON sur le sujet]

 

Inventer de nouvelles règles

Donc, quand je dis dans le titre que « Kelly souhaite changer les règles », je ne parle pas ici de synonymes de « loi » ou de « principe » mais d’une alternative aux protections périodiques classiques (tampons, serviettes, cup…) <—- Rien que le glossaire de la chose est assez peu ragoutant in my opinion :/

Bref, Kelly a travaillé pour de grands groupes cosmétiques (L’Oréal, LVMH, NAOS…). Son expérience en tant que chef de produit au sein du laboratoire dermatologique Bioderma la sensibilise à la composition des cosmétiques et à l’impact qu’ils peuvent avoir sur notre santé. En parallèle, cette fan d’innovation commence à s’intéresser au déballage médiatique sur les compositions désastreuses des tampons et serviettes périodiques. Chlore, eau oxygénée, champs de coton loin d’être bio (…), elle passe au crible les règles sanitaires et cherche d’autres alternatives plus safe. Fort heureusement il en existe aujourd’hui (comme la cup) mais là encore Kelly n’est pas satisfaite à 100%. Elle se renseigne alors sur les éponges menstruelles qui existent déjà sur le marché et contacte les entreprises qui en vendent pour connaitre la composition. Et là surprise ! La plupart des revendeurs sont incapable de donner des informations claires sur le processus de fabrication, ils sont peu précis quand on leur demande des informations sur la composition et la couleur rose fluo des produits laisse à penser que les adjuvants utilisés sont loin d’être naturels et sans risque pour la santé. 

Pour Kelly, c’est le déclic, elle ambitionne alors de « changer les règles » avec la création sur le marché d’un nouveau produit axé sur la santé et le confort.


La vidéo explique très bien le projet !

 

 

Du courage, du courage, du courage

Mais alors comment on s’y prend pour créer quelque chose qui n’existe pas encore sous cet angle 100% santé ? Et bien c’est là que ça se corse et que le travail de recherche de Kelly est fantastique ! Pendant plusieurs mois, elle fait le tour du monde des sous traitants de mousse, en France et ailleurs, pour trouver celui qui sera capable de répondre à ses exigences en termes de qualité et d’innocuité. Elle s’adresse même aux fabricants d’éponges qui revendiquent être bio dans l’univers ménager pour voir s’ils seraient capable d’aller vers un autre type de marché, mais le constat est sans appel, en France et en Europe aucun des produits proposés n’a un processus de fabrication « clean » et une composition suffisamment exemplaire (c’est même tout l’inverse) pour être inséré des heures au sein de « nous-même ». Kelly décide alors de se tourner vers un laboratoire situé aux Etats-Unis pour concevoir un prototype. Après-tout c’est le pays qui a inventé le tampax !

 

Autre surprise, Kelly se rend compte que les grands groupes du secteur de la protection intime n’innovent pratiquement pas (ne parlons pas des versions désormais parfumées que je trouve scandaleuse) dans ce domaine : « je travaille dans l’univers de la dermatologie où une nouvelle crème sort tous les 3 mois alors qu’il n’y a pratiquement pas d’innovation dans le domaine des protections périodiques. Personne n’ose casser les codes parce que ce n’est pas glamour ! » revendique Kelly.

 

514c8494352306fd96a796867154860a

 

100% innovant

Dans cette épopée, elle est épaulée par son amie Aurélie, dotée d’un master en chimie et calée en biologie pour décrypter les composants. Au bout de plusieurs mois, elles arrivent à créer un produit UNIQUE AU MONDE, la « love mousse », une éponge qui épouse les formes du corps, qui permet d’avoir des rapports pendant cette période et surtout sans résidus nocifs. Leurs engagements sont basés sur le 100% : 100% santé, 100% efficacité et confort, 100% liberté. Je vous conseille vivement d’aller visiter leur site qui explique très bien les choses et qui donne réellement la mesure de ce changement prêt à être opéré.

18c8f4ee9934ef6cf96a75200eabd1e4

 

 

Soutenons le projet !

Aujourd’hui Kelly et Aurélie n’ont pas fait le plus dur parce qu’il leur faut désormais trouver un réseau de distribution… Dans l’idée tout le monde trouve ça génial mais personne n’ose se lancer comme c’est un produit novateur. Le hic aussi concerne l’aspect zéro déchet puisque la « love mousse » est à usage unique (pour 6h d’utilisation) mais Kelly est parfaitement consciente des points éventuellement négatifs pour certaines : « J’adorerai proposer une mousse biodégradable mais là encore nous n’avons pas trouver de laboratoire qui en fabrique, nous sommes évidemment partantes si l’occasion se présente ». Le prix est également encore incertain puisque cela dépendra en grande partie de la quantité achetée par le distributeur. Une campagne Ulule est en cours pour faire démarrer le projet et permettre la commercialisation. J’espère sincèrement qu’elles atteindront le palier requis parce que nous sommes réellement face à une innovation et pensée par une presqu’îlienne en plus 😉 Pour aider au financement de la campagne, cliquez ICI

Suivre la page FB : https://www.facebook.com/mercilesfilles2018/

Suivre le compte Insta : https://www.instagram.com/merci_les_filles_/

Contribuer à la campagne Ulule : https://fr.ulule.com/lovemousse/

 

Capture d’écran 2018-06-22 à 17.07.40

Partager cet article :

Autres publications

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *