Lectures du moment – Changement de cap ?

Par Clémence 30 août 2017

Partager cet article :

21246070_10159316802590397_1384413911_o

 

Je crois que c’est la première fois que je poste un article qui n’ait rien à voir avec Saint-Nazaire ou sa région ! Peut-être que ce blog va doucement basculer vers quelque chose d’un peu plus « lifestyle », moins centré sur la ville. Je pense que c’est clairement ce qui me bloquait ces derniers mois, me sentir obligée d’écrire exclusivement sur un thème, que je me suis imposée en plus ^^. J’aimerai partager avec ceux que ça intéresse, quelques idées et recommandations de… livres ! Parce que depuis que je suis revenue vivre ici, j’ai repris une consommation effrénée de bouquins en tout genre et c’est devenu une habitude de me poser au Jardin des Plantes ou sur le front de mer pour m’évader. Je travaille beaucoup de chez moi et parfois je bloque sur la rédaction d’un texte, il m’est donc nécessaire de faire de vraies coupures en extérieur. Mais si je n’ai pas l’esprit complètement happé par autre chose (la lecture en l’occurence), je reste à cogiter et à culpabiliser sur mon blocage…

21222572_10159316802830397_1618065236_o

 

Je me suis inscrite il y a quelques temps au club de lecture Facebook de Victoria, l’auteure du blog « mango and salt » (super blog au passage). Chaque mois, elle propose une sélection de livres sur un thème différent et c’est aux abonnés de la page de voter pour celui qui les tente le plus. J’avoue suivre ce groupe de loin, je ne participe pas à la lecture mensuelle mais les commentaires des un(e)s et des autres influent sur mes futurs achats. Je pense que la lecture peut vraiment être salvatrice pour se changer les idées, pallier à l’ennui, s’extirper d’un moral en berne ou vivre des émotions qu’on ne connaîtrait pas forcément dans son quotidien. Alors c’est avec grand plaisir que je vous présente aujourd’hui 4 livres lus récemment, que je ne peux que vous recommander !

  Venise n’est pas en Italie d’Ivan Calbérac

21222378_10159316801890397_2007599235_o   21247816_10159316801675397_747774726_o

On suit ici le quotidien d’Émile, 15 ans, qui décortique avec ses mots le quotidien dans sa famille, un brin originale.  Les travers, névroses, qualités de chacun y sont narrés avec l’incrédulité, la tendresse et l’âpreté dont on peut faire preuve à cet âge-là. Il y a de  « L’attrape-coeurs » de J.D Salinger là-dedans avec le phrasé sans filtre du narrateur, et on éprouve une douce mélancolie à nous remémorer nos propres sentiments vis-à-vis de la honte qu’on a sans doute tous éprouvés par le comportement de nos parents, à un moment donné. Un road-trip truculent dont l’issue nous semble être incertaine tout le long du livre et qui nous rassure sur l’aspect « joyeux bordel » de cette famille, peut-être comme les autres finalement.

Recommandation : 1000%

Éditions Flammarion, dispo en livre de poche, commandé à la librairie L’Embarcadère, 41 av de la République

 

Celle qui fuit et celle qui reste, l’amie prodigieuse III d’Elena Ferrante

 

21268032_10159316802470397_1638563881_o    21247724_10159316802360397_689365428_o  

 

Depuis plusieurs années « L’amie prodigieuse » parade en tête de gondole des gros mastodontes culturels (FNAC, Espace Culture…). Je voyais la couverture du premier tome partout et du coup je n’avais pas envie de l’acheter (bonjour l’esprit de contradiction). Et puis à force de l’avoir sous les yeux, j’ai fini par céder, le tome II ayant eu le temps de sortir en poche entre temps quand même ^^. C’est bien simple, j’ai passé la semaine entière imprégnée par l’univers d’Elena et ses amis, prête à prendre un billet pour Naples. On suit ici la narration d’Elena qui parle de son amitié avec Lila au fil des décennies. Une amitié tantôt perverse, tantôt passionnelle qui nous renvoie à notre propre ambivalence sur le sujet. Cette sorte « d’amour à la verticale » comme l’appelle Juliette Gréco, qui peut nous donner des ailes ou nous plonger dans le désarroi le plus total. Un sujet universel mais ici la trame est nourrie avec un sens de la description remarquable. On visualise les rues, les appartements, les tenues, les décors comme si nous connaissions cet environnement. Il y a réellement du génie autour de cette oeuvre, non seulement dans la façon de parler sans fioritures des liens qui nous unissent aux autres mais aussi d’ « attacher » progressivement le lecteur à cet univers, pourtant pas glamour. Et si je parle de génie, c’est aussi par que l’auteur(e) est inconnnu(e) et porte ici le nom fictif  du personnage principal. Un étrange mystère, tant ce livre a rencontré un succès mondial et qui dénote peut-être une absence d’ego de la part de l’écrivain qui pourtant le décrit si bien… Les premiers chapitres sont un peu laborieux, j’ai mis un peu de temps à rentrer dedans mais une fois que le charme a opéré, j’ai lu dans la foulée les tomes II et III 🙂

Recommandation : 1000%

Éditions Gallimard, acheté à Espace Culture. Tome I et II disponibles en version Poche, le III en version brochée (comprendre 20 balles)

 

  Culottées 1 de Pénélope Bagieu

21268245_10159316802270397_523566227_o   21216308_10159316802000397_2041636801_o

Un livre avec des images ! Il s’agit ici davantage d’une bande dessinée découpée en 15 portraits de femmes. Des histoires vraies forcément romancées par l’auteure mais qui démontrent une fois de plus que l’émancipation pour la femme dans sa globalité (c’est à dire à tous les niveaux) n’est pas une question d’âge, de milieu social, de couleur de peau (ça me fait mal de l’écrire tant cela me paraît tomber sous le sens..). Les épreuves subies par ces femmes sont parfois innommables de monstruosité mais leur moteur commun est le courage. Une lecture à mettre entre les mains de toutes et de tous, les jeunes filles y compris (pas toutes les histoires peut-être) . Pas de panique, ce n’est pas forcément toujours glauque, Pénélope Bagieu distille beaucoup d’humour et de sarcasmes, c’est vraiment un ouvrage « feel good » qui permet de remettre en perspective ses propres tourments si l’on sent subir de l’injustice parce qu’on est nées avec des nibards 😉 Je recommande aussi le tome 2 bien sûr et puis Pénélope Bagieu quoi <3

Recommandation : 1000%

Éditions Gallimard, disponibles à la libraire L’embarcadère et à Espace Culture.

 

  L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon

 

  21222838_10159316872340397_1319844841_o21222345_10159316872190397_1807947679_o

J’ai découvert ce livre grâce au club de lecture de Victoria dont je parle plus haut. Cet ouvrage mêle pleins de genres que j’affectionne : le côté historique, le côté thriller, le côté un peu fantastique, le côté romantisme (je parle ici davantage du courant littéraire que de la déclaration enflammée :)), le côté initiatique… Et tout ça dans un seul livre ! La mise en scène et la description des personnages sont très cinématographiques je trouve, et on est rapidement happé par l’intrigue. En lisant la biographie de l’auteur par le suite, j’ai découvert qu’il était aussi scénariste, ceci explique cela ! Pour revenir aux personnages, ils sont assez attachants, en particulier Fermin, et le Barcelone qui nous est narré est propre à mon ressenti. Ce n’est pas qu’une ville pour faire la fête, c’est aussi une ville si riche de part son architecture, son histoire, et c’est plutôt plaisant de la retrouver ainsi. Un roman assez addictif tant on souhaite connaître le dénouement final, une écriture riche, foisonnante et un vocabulaire qui l’est tout autant, un plaisir à lire !

Recommandation : 1000%

Éditions Robert Laffont, disponible en format Pocket, acheté à espace Culture.

PS: J’achète la grande majorité de mes livres dans les librairies indépendantes mais si je ne trouve pas ce que je veux et que je n’ai pas la patience d’attendre, je fais mes achats à Espace Culture ou à la Fnac, sans remords 😉

Partager cet article :

Autres publications

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Emi ly 30 août 17 20:42:30

Culottées tome 1 et 2 TOP TOP!!! Et comme ca ma fille sait maintenant d'où vient la sorcière du magicien d'Oz 😉. Je te conseille le tome 2 du coup! L'ombre du vent je l'ai lu il y a longtemps mais il m'a laissé un excellent souvenir, j'ai adoré!
Le dernier qui m'a marqué "En attendant Bojangles" Sublime et tellement romantique... Merci pour ces partages! Emilie ☺️

Clémence 30 août 17 20:48:44

Emi ly : J'ai aussi le tome 2 ! C'est fou je suis en train de lire "en attendant Bojangles" et il fera partie à coup sûr de ma prochaine sélection ! Je l'étire au maximum pour ne pas arriver à la fin !

Laura 30 août 17 22:31:56

Pour ma part je viens de terminer le livre de Virginie Grimaldi: tu comprendras quand tu seras plus grande. Je recommande vivement!

Clémence 30 août 17 23:58:52

Laura : Je suis une grande fan de Virginie Grimaldi, j'étais lectrice de son blog avant qu'elle ne publie, je n'ai pas lu tout ses livres mais le premier m'a beaucoup plu !

Emi ly 31 août 17 11:52:05

@Clemence: Oh la la mais ouiiiii j'ai fait pareil, je ne voulais pas le finir non plus!!! Tu me diras ce que tu en as pensé une fois terminé! 😉

Sarah 02 septembre 17 11:43:12

Tu n'as pas eu de chance, car normalement, on les a tous à la librairie :-)

Clémence 02 septembre 17 12:20:59

@Sarah : J'ai pas été voir chez vous cette fois-ci ;)

Babeth 12 septembre 17 07:20:42

très jolie sélection de livres :)
pour ma part je viens de terminer le confident d'hélène gremillon :)))
à bientôt autour d'autres suggestions livresques
bises nazairiennes

Clémence 30 septembre 17 11:24:23

@babeth J'ai beaucoup apprécié "Le confident", pas impossible que j'en parle !