Naï-Cha la boisson d’ici et d’ailleurs !

Par Clémence 4 avril 2017

Partager cet article :

 

IMG_1291

Donner ses rdv sur la plage, c’est pas mal !

 

Bio, vegan, sans lactose, qui suis-je ? Je suis, je suis, je suis… la boisson la plus bue au monde, nommée « Naï-Cha »! Traduit du chinois cela signifie « thé au lait » et si je vous en parle ici, c’est qu’un entrepreneur du coin a fait le pari fou de fabriquer et de commercialiser cette boisson en France. Pierre-Jean Rossignol, s’est lancé il y a peu dans cette aventure, inspiré par son petit frère qui après ses études en Chine se plaignait de ne pas trouver cette boisson dans l’hexagone. 

IMG_1286

L’idée a fait son chemin et Pierre-Jean a quitté son poste de cuisinier (et pour avoir travaillé auprès de Michel Sarran, le niveau devait être élevé !) pour repartir de zéro et tout miser sur cette boisson composée de lait d’amande, de thé et agrémentée de 7 saveurs différentes. Ici, on est un peu dans le haut de gamme, non seulement avec les packaging très graphiques mais aussi de par la qualité des produits utilisés et par leur traitement. Passionné de nutrition, Pierre-Jean a eu à coeur de fabriquer une boisson qui réponde à plusieurs exigences : lait d’amande plutôt que lait de vache puisque le lactose est souvent mal toléré par l’estomac, matières premières issus de l’agricultures biologique, rassasiante sans être calorique pour remplacer les encas ou goûters, thés biologiques issus des pays producteurs d’origine, infusions à froid pendant 24h, pas de pasteurisation. 

IMG_1287

Mais repartir de zéro signifie souvent changement de vie à 360° ! Pierre-Jean a quitté Montpellier pour ouvrir son laboratoire chez ses parents, à Drefféac, à 20 minutes de Saint-Nazaire. L’exigence qu’il apporte dans la fabrication de sa boisson se ressent forcément sur le prix de vente puisqu’en plus le Naï-cha est une boisson capricieuse qui doit se boire dans les 10 jours (eh oui pas de pasteurisation). Pour 500 ml, le tarif est de 6,50 euros alors oui c’est clairement un budget, ce que je n’ai pas manqué de rappeler à Pierre-Jean mais il précise qu’outre la qualité du produit, c’est aussi un substitut d’encas qui remplace la barre chocolatée calorique du distributeur automatique.

Capture d’écran 2017-04-04 à 21.09.21

Pour le moment, on ne peut acheter les boissons qu’en ligne puisque comme c’est un produit qui doit se consommer rapidement, il est difficile de fournir les commerces (ou alors il passerait son temps à ça). Il n’est pas question ici de pousser à la consommation (je n’ai pas de part dans l’entreprise) mais de mettre en avant la démarche, la prise de risque, le pari de cet entrepreneur. Et puis tout quitter pour tout recommencer, ça me rappelle quelqu’un… 😉

Pour découvrir et commander : http://nai-cha.fr 

Partager cet article :

Autres publications

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Antoine turmel 05 avril 17 00:56:25

Et du coup tu as essayé ? Ça donne quoi ?

Article sur le blog « la nazairienne » – naï-cha, boisson végétale 06 avril 17 22:30:37

[…] Lire la suite […]